Relaxation - Hypnose - Reiki à Cromary proximité Rioz 70190

Georgette Hauer

Rejoignez-moi sur ma page Facebook !

Sevrage tabagique

Devenir non fumeur

Retrouver facilement la liberté grâce à l'hypnose, c'est possible !
Geste machinal, petit bonus stimulant ou au contraire décontractant…
La cigarette a tout pour plaire. Du moins au début !
Ensuite, c’est un esclavage, autrement dit une drogue à forte dépendance.

Patchs, gommes, pastilles…

Vous avez passé en revue tous les substituts nicotiniques, mais vous ne réussissez pas à vous débarrasser de votre addiction au tabac.

Un autre recours s’offre à vous : l’hypnose.

Dès que vous cessez de fumer, les poumons commencent à guérir.

Les personnes qui arrêtent de fumer avant l’âge de 40 ans vivraient presque aussi longtemps que celles qui n’ont jamais fumé.

Plus tôt on arrête, mieux c’est !

Jusqu’à présent, les tabacologues affirmaient que l’hypnose n’était pas validée par des études contrôlées sur le sevrage tabagique, alors que cette méthode est reconnue pour d’autres indications comme les céphalées, les lombalgies, les douleurs postopératoires, l’anxiété, les soins palliatifs...

Le puissant lobbying des laboratoires proposant timbres, patchs, gommes, etc., ne pouvait encourager la recherche d’une méthode non pharmacologique.

L’hypnose, ça fonctionne comment ?

Plusieurs techniques d'hypnose peuvent être utilisées pour inciter à l'arrêt du tabac.

  • La suggestion directe : le thérapeute suggère au patient de changer son comportement vis-à-vis du trouble qui l’a amené à consulter.
  • L'évolution en âge : « Le praticien propose le souvenir d’un passé sans problèmes »,
  • La progression dans le futur : le patient se projette dans un avenir sans troubles.
  • L’hypnose Ericksonienne : à l'aide de métaphores, de suggestions indirectes et d'ordres cachés, le thérapeute crée et utilise des états de transe.

 

Lors de votre accompagnement, j'associe :

  •  Hypnose
  •  PNL (Programmation neuro-linguistique) utilisée comme outil supplémentaire : la technique des ancrages (associations, images mentales) contribue notamment à "installer" la personne dans des situations positives.

 

« Tous les fumeurs peuvent bénéficier de ce traitement. L’ancienneté ou le nombre de cigarettes n’entrent pas en jeu. C’est la décision du patient qui importe », souligne le médecin hypnothérapeute Jean-Marc Benhaiem.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.